- L’effroyable criminalité tacite* des sociétés prétendues civilisées

Le cul dans leur fauteuil, quelques bons-à-rien au cerveau atrophié par le confort additionnent des chiffres “à New-York”...
Et des populations entières, à l’autre bout du monde, sont dépouillées, exploitées, saignées à blanc, anéanties, exterminées.
*
Chaque participant (en premier lieu les actionnaires) l’accepte implicitement.

Bourse : l’aquarium aux piranhas.

Actionnariat : cannibalisme** par délégation. C’est aussi un outil de manipulation des masses : la carotte dans l’universel et éternel piège à cons carotte/bâton.
**
Vampiriser la vie des autres pour améliorer la sienne.

Articles .
> perso

- > MONDIAL 2006 < (adressé à Tf1 /
Fr2 / Fr3 le 28 Juin 06)
********************************************
- “J’ai raison, tu as tort” ou l’importance de la relativité en philosophie.
********************************************
- Néolibéralisme : la doctrine de l’homme déchu.
********************************************
- ! 1789 attitude / Contre la lobotomie psychologique.
********************************************
- Libé / Chavez / les Juifs.
********************************************
- Ce que nous montre le cyclone aux EU.
********************************************
- Attentats de Londres.
********************************************
- Ce n’est pas en faisant de la politique qu’on peut changer le monde.
********************************************
- Sur les simagrées sociales.
********************************************
- A propos de l’anarchie.
********************************************
- Bon vent aux Esprits Libres.
********************************************
- Commémorations / antisémitisme.
********************************************
- La “maison blanche neige”.

> autres

- Euthanasie du système de corruption maçonnique de la magistrature française.
********************************************
- “L’assassinat de la conscience” / les articles de Jean Dornac.
********************************************

- Michael Moore / lettre ouverte au président des Etats-Unis.
********************************************
- Le message prémonitoire des Indiens d’Amérique.
********************************************
- Exercice de style... par un diplomate norvégien.
********************************************
- La sagesse du Navajo.
********************************************
- Le “Contrat tacite des gens qui dorment”.
********************************************
- Le “Contrat tactique de tous ceux qui s’éveillent”.
********************************************

Alain -- web-cougar@aux4vents.fr

Septembre 2005 - (France)
Le gouvernement coupe les vivres à la commission indépendante d’enquête sur les dérapages de la police.
Pour un “Etat policier”, un tel organisme est une verrue... Un “Etat policier”, c’est à l’opposé de la démocratie. ________________________

Médias américains (cyclone New Orléan)
Deux images similaires : des rescapés pataugeant dans l’eau, jusqu’à la taille, les bras chargés de provisions. Sur l’une des images, il s’agit d’un noir; sur l’autre, de deux blancs :
- Légende photo des blancs : “Des rescapés qui ont réussi à trouver quelques provisions...”
- Légende photo du noir : “un rescapé qui s’enfuit après avoir pillé les magasins...”
(Source : “Arrêt sur images”/ la 5 / 11 Septembre 05)
_______________________________

Réconfortant... pour certains.
Quelques mots extraits du journal d'une jeune résistante âgée d'une vingtaine d'années, assassinée par les nazis.
"Est-ce que ça vaut le coup de risquer sa vie pour cette population de lâches qui ne cherchent qu'à se remplir les poches et qui m'écoeurent ?... Certainement pas. Mais il y a les poètes, les savants, les artistes... pour eux, oui, ça vaut la peine."
(Source : documentaire sur Arté, 16 Mars 05, "La Résistance en Normandie".)
_______________________________

* Ils coupent la branche qui nous porte tous.

- Si on présente une réflexion philosophique à une poule, comment réagit-elle ?
Elle retourne vite gratter son fumier parce que c’est plus intéressant pour les poules.

- Un militaire au garde-à-vous : la bêtise en érection.

- Le terrorisme est un champignon qui pousse sur les pouvoirs pourris.
Dans un monde juste, il n’y aurait pas d’attentats.
Ceux qui prétendent que les terroristes sont des gens qui voudraient imposer leur religion sont des malhonnêtes ou des idiots. S’opposer à la déchéance “occidentale” ce n’est pas vouloir imposer une religion.

- Néolibéralisme : la doctrine de l’homme déchu.
Libéralisme : la notion de liberté représentée dans ce terme est celle d’exploiter autrui pour son profit personnel.
Le terme“
altérophage” (“bouffer l’autre”, que vous ne trouverez peut-être pas dans le dictionnaire) convient tout à fait.
Il faut choisir : se comporter en humain, ou fonctionner comme un crabe. On ne peut revendiquer le titre d’Humain quand on ne possède pas les caractéristiques qui le définissent.
Les manipulations financières ne créent pas de richesses réelles, elles en aspirent : ce sont des pompes à saigner, le monde en crève.

- Réussir dans la société actuelle, c’est faire la preuve qu’on n’est qu’un minable en tant qu’humain. Malheureusement, dire à des crabes qu’ils sont des crabes ne les empêche pas de rester crabes.

- Le fric, c’est un truc qui permet de se faire passer un superman aux yeux des naïfs quand on n’est qu’un misérable petit vaurien.

- “Un homme seul n’est rien”... Alors l’Humain n’est rien !.. Il y a une bande de petits grégaires qui n’existent que par la masse qu’ils constituent.

- Les richesses devraient aller à ceux qui en ont besoin et aux plus valeureux, à ceux qui méritent récompense... l’absurdité du système actuel est telle que c’est l’inverse qui se passe.

- Ni diriger, ni être dirigé... je n’ai pas plus envie de me faire valet que de me faire maître.

- An 2006... L’exploitation de l’être humain n’est pas encore abolie : les patrons existent encore, ils sont les descendants des esclavagistes. Pour justifier cela, aucun argument ne tient, tout ce qui est avancé n’est que bluff.
La démocratisation de l’économie, c’est pour quand ?... Quand les irresponsables auront totalement détruit la planète ?

- Les “patrons” : des parasites destructeurs qui s’enrichissent sur le dos des autres et se font passer pour les moteurs de l’évolution. Ils prétendent faire tourner le monde alors que leur adversité et leur avidité égoïste en font des boulets.
Chaque secteur de l’économie et de l’industrie devrait être géré par
des gens spécialement formés et rémunérés en fonction de leurs capacités réelles, dans un cadre intelligemment orchestré et contrôlé de façon démocratique.
Aujourd’hui, n’importe qui fait n’importe quoi.
Monstrueux gâchis de vies humaines et ressources vitales.

- Les actionnaires sont les valets des “patrons”. Dans la société qu’on nous fabrique, les gens honnêtes n’ont plus leur place. Si Hitler avait instauré un tel système de participation, il aurait gagné la guerre.
Les “patrons” jouent les humains... retirez-leur leurs privilèges, vous verrez comment ils sont humains.

LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE ... Les trois principes de base de la République Française. Le premier ne représente pas un droit de porter atteinte aux deux autres (libéralisme).
La liberté d’expression ne represente pas un droit au blasphème et à la profanation. (Caricatures de prophètes. Le droit à la religion est aussi une liberté.) Arbitrage de la “justice” : il n’est pas possible d’être à la fois juge et partie.

- Pour vivre tranquille, il faut utiliser ceux qui voudraient absolument être les plus forts en leur laissant penser que ce sont eux qui maîtrisent la situation. Comme cela, tout le monde est content.

- Etudes de droit et esprits tordus... le “juridique” se substitue à la logique et au bon sens. Ceux qui ont un code à la place du cerveau et laissent leur conscience à la consigne sont DANGEREUX.


>>>> Aphorismes (perso)

Albert Einstein (citations)

- “Celui qui défile joyeusement au pas cadencé à déjà gagné mon mépris. C’est par erreur qu’on lui a donné un grand cerveau puisque la moelle épinière lui suffirait amplement. On devrait éliminer sans délai cette honte de la civilisation.”

- “Les grands esprits ont toujours trouvé une violente opposition chez des esprits médiocres. Les derniers ne pouvant comprendre qu’un homme ne se soumette pas sans réfléchir aux préjugés héréditaires mais utilise son intelligence honnêtement et courageusement.”

- "Il y a deux choses qui sont infiniment grandes : l’Univers et la bêtise humaine; mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas la certitude absolue".

> Le Manifeste Russel-Einstein (1954)

Copyright - Tous les écrits de ces pages sont reproductibles et diffusables, c’est même souhaité. Seules conditions : ne pas modifier le sens des propos (par troncage ou autre procédé), citer la source: www.aux4vents.fr (dans un but de large diffusion de toutes les idées contenues dans cet espace) et pas d’utilisation commerciale. Je conserve néanmoins la propriété des écrits perso, le copyright constituant une preuve d’antériorité. Les textes non perso sont clairement désignés comme tels ou extérieurs au site.

A tous vents les idées s’envolent.....
comme des oiseaux libres qui voudraient changer le monde....

Pour les sionistes, la vie de tous ceux qui ne sont pas juifs n’a aucune valeur, en doutez-vous encore ?
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
La pire connerie de tous les temps : avoir donné un pays et l’arme “fatale” à des intégristes religieux.
“On” prétend qu’Israël est un Etat laïque... ce pays a été donné aux Juifs, le judaïsme est une religion, “on” nous prend pour des arriérés mentaux.

Cliquez sur le lien et allez jusqu’au bout de la page, ce n’est pas du voyeurisme, c’est pour vous “distraire” de votre confortable passivité.

>> “Oh, grand Jacques... par Christian Cotten

>> Médias (adressé à Tf1 / Fr2 / Fr3 le 24 Juillet 06)

Mercury Cougar... Ford Mustang... Chevrolet Camaro...
Aujourd’hui (2011) “cougar” est devenu synonyme de femme mûre obsédée par le sexe...
Bientôt le même sort pour “jaguar” ?....
La voiture de James Dean dans “La Fureur de Vivre” était une “Cougar”.
On n’arrête pas la déchéance, vous salissez nos rêves.

>> La complainte de l’arriviste